NUMÉRISCOPE : UN APPEL À PROJET DU GRAND PARIS EXPRESS POUR SOUTENIR LA CRÉATION NUMÉRIQUE

Dans le but de conférer une dimension artistique aux transformations urbaines du Grand Paris et de parvenir à les raconter, l’appel à projet Numériscope du Grand Paris Express a été lancé en 2018/2019 pour proposer à des artistes de moins de 35 ans de réaliser une création numérique géolocalisée et à 360 degrés, prenant la forme d’un « haïku numérique » d’une durée de 60 à 240 secondes. A l’issue d’un processus de sélection confié à un jury, douze lauréats ont été retenus : ils ont la particularité de représenter une grande diversité d’origines (français, japonais, taïwanais, coréen), de techniques (motion capture, sound design, animation, collage d’archives, scan 3D), mais aussi d’esthétiques.

Un appel a projet pour faire émerger une génération de talents en création numérique

Ils constituent en réalité une nouvelle génération de talents, d’artistes et de créateurs, réunis sous la bannière Génération Express. D’avril 2019 à septembre 2020, leurs œuvres numériques ont été diffusées aux abords des chantiers des futures gares du Grand Paris Express, à l’aide des bornes de réalité virtuelle Timescopeen accès libre 24 heures sur 24 dans différents territoires, et ont séduit 90 000 utilisateurs.

Les lauréats de cet appel à projets sont : Fleuryfontaine, Guillaume Seyller, Dylan Cote-Colisson, Samuel Lepoil, Mona Young-eun Kim, Kaspar Ravel, Collectif AAIO, Sarah Bastide et Pierre Depaz, Wei-Hsuan Huang, Rémi Large, Raphaël Faon et Andres Salgado

« Numériscope », appel à projets pour la création d’œuvres d’art numériques | Ⓒ Numériscope