DÉVIATIONS VERS DES CHANTIERS PAR JAN VORMANN

Fin avril 2019, deux ateliers ont donné la possibilité à des artistes de découvrir un territoire, tout en permettant aux habitants de prendre connaissance de la démarche qui les guidait. Ainsi, Jan Vormann, avec la complicité d’une équipe d’artistes pluridisciplinaires composée de professionnels issus des arts plastiques, de la performance, de la danse, du paysage et du street art, s’est installé à Créteil. Réalisé par Jan Vormann, Magali Pobel & Pierre-Johann Suc, mais aussi Pamela Haydamous, Charlotte Seidelet EmEmEm. D’avril à juillet 2019, un fléchage a proposé aux riverains de faire le choix de nouvelles routes pour se déplacer. Au lieu de contourner des obstacles, ces Déviations Volontaires ont conduit à des chantiers, correspondant à des installations éphémères et immatérielles.

Les chantiers, bien plus que des obstacles

L’installation des Déviations Volontaires a mis en lumière la croissance de leur ville aux yeux des habitants, devenus pendant un temps des spectateurs ouverts et attentifs. Les chantiers ont alors démontré qu’ils étaient bien plus que des obstacles.

Je voulais profiter du chantier même pour retrouver une ouverture aux habitants et faire de ce territoire un terrain de jeu.

Jan Vormann