Des tandems d’artistes et d’architectes pour les futures gares du Grand Paris Express

Afin d’inscrire harmonieusement les 68 nouvelles gares du Grand Paris Express dans l’espace public, mais aussi dans le but de leur conférer une dimension culturelle réelle, des tandems associent à chaque fois un artiste et un architecte reconnus. Le principe est d’imaginer à deux des œuvres réellement susceptibles de dialoguer avec l’architecture des différentes gares et d’entrelacer en leur sein des aspects esthétiques, sensibles et poétiques.

Des œuvres d’art tandems inédites pour le Grand Paris

Tout au long des différentes études de conception des gares, les collaborations entre artistes et architectes se concrétiseront dans la genèse d’œuvres véritablement intégrées. En étroite concertation avec les territoires et leurs populations, ces créations aux formes multiples contribueront à faire émerger le visage du Grand Paris et à favoriser l’inscription de ces nouvelles stations dans la ville. En effet, ces œuvres inédites et pérennes constitueront in fine une grande collection d’art, d’architecture et d’innovation urbaine pour le Grand Paris.

Premiers tandems révélés et à venir

Voués à s’incarner pleinement à l’horizon 2024, les premiers tandems ont fait l’objet d’un dévoilement progressif, avec une vingtaine de collaborations annoncées. Pour la gare de Villejuif Institut Gustave Roussy, une spirale astronomique dessinée par Dominique Perraultrejoindra le ciel étoilé de l’artiste Iván Navarro, tandis qu’à Saint-Maur-Créteil, le puits de lumière imaginé par l’architecte Cyril Trétout, sera habillé d’une nébuleuse métallique conçue par la plasticienne Susanna Fritscher. A Châtillon-Montrouge, le trompe-l’œil XXL de Laurent Grasso, inspiré par des peintures de la Renaissance sera apposé sur le plafond vibrant de l’architecte David Trottin. Au-delà de ces quelque vingt tandems, une quarantaine d’autres sont actuellement en cours de conception.

Retrouvez la liste des artistes et des projets révélés :